Le Roseau Heritage par Longchamp : une Tradition Familiale

NEWS - 27.12.2012
Le Roseau Heritage par Longchamp : une Tradition Familiale

Le 390 rue Saint-Honoré lance le sac Roseau Héritage, célébrant le souvenir du it-bag qui a fait la renommée de la maison Longchamp. 

Une affaire de famille voit le jour en 1948, au 390 de l'une des rues du triangle d'or parisien. Déjà, le sceau équestre est arrêté. Spécialisée dans le tabac et autres objets gainés de cuir, elle entame aisément le tournant des années 80 : Longchamp quête alors le parfait accessoire féminin.

En 1993, le Pliage Longchamp viendra pour de bon démocratiser la maison. Inspiré de l'origami, il trouve écho auprès des jeunes filles avides de style: sa silhouette sophistiquée, minimaliste et allurée oriente les premiers pas dans la mode.

Un an plus tôt, crayonné d'un savoir-faire typiquement français, le sac Roseau aspect cabas entre dans le cercle de la griffe. Roseau “pour la forme de son fermoir, aussi fin et délicat qu’un roseau“. Exclusivement destiné aux rédactionnels presse, le sac s'arrache pour ses lignes droites et actives à consonance masculine. Il est alors commercialisé et devient le second best-seller Longchamp. 

L'insolente vigueur de ses 20 ans décide Sophie Delafontaine – fille de Philippe Cassegrain, son fondateur – à imaginer Roseau Héritage. Une ligne plus ample, dont le contenu est toujours scellé d’un fermoir en nickel poli. Coupé dans un veau Bérénia ou dans un croco, le sac se décline en deux tailles, enrichi de deux poches plaquées. Ses courbes arquées appellent un plus doux regard que la précédente génération.

Au bordeaux, noix, canard et fusil s'ajoutent les teintes terractotta, brun, végétal ou cognac. De quoi en adorer chaque millimètre carré.

Notez cet article: 

Faire un lien vers cet article

Ajouter Un Commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.